Chèvre de boucherie
Home » Chèvre de Boucherie » IRC 1 : Kg de gain/kg d’aliments

Pourquoi est-ce important?

Le gain de poids des chèvres par rapport à la quantité d’aliment consommée constitue un bon indicateur de productivité. Le marché ciblé aura une incidence sur le nombre de jours d’alimentation des chevreaux. Le gain de poids des chevreaux se situe entre 0,045 et 0,36 kg/jour.

Pour calculer ce rapport, vous devrez peser vos animaux à l’abattage et quantifier les aliments qu’ils ont ingéré avant d’atteindre ce stade.

Pour suivre avec précision la consommation de concentrés, vous aurez besoin d’une balance. La plupart des détaillants de grande surface et des magasins de vente d’aliments du bétail vendent des instruments de pesée de type balance à poisson, de cuisine ou à crochet dont les prix varient. Lorsque vous placez votre seau de moulée sur la balance, veillez à peser la « tare» ou à mettre la balance à zéro incluant le poids du seau pour connaître le poids réel des aliments. Si vous servez la même quantité d’aliments à chaque repas, vous n’aurez besoin de les peser qu’une fois, sauf si vous changez de type de concentré (p. ex. des céréales plutôt qu’un aliment composé).

Ce tableau indique le poids approximatif pour des balles de différente grosseur et taux d’humidité.

Guide des teneurs en eau à l’entreposage et poids approximatif des balles
Type de balles Taille de la balle Teneur en eau à l’entreposage Poids approximatif
(lors de son utilisation)1
Petites balles rectangulaires ~0,9m x 0,38m x 0,45m
(~3 x 1,25 x 1,5 pi)
15% à 18% 22 à 35 kg (50 à 75 lb)
Grosses balles rondes – centre moins dense 1,2 m x 1,5 m
(4 x 5 pi)
13% à 16% 180 à 275 kg
(400 à 600 lb)
Grosses balles rondes – centre plus dense 1,2 m x 1,5 m
(4 x 5 pi)
12% à 15% 385 à 408 kg
(~850 à 900 lb)
Grosses balles rondes – centre plus dense 1,5 m x 1,8 m
(5 x 6 pi)
12% à 15% 690 à 910 kg
(~1 500 à 2 000 lb)
Grosses balles rectangulaires 0,9 m x 0,9 m x 2,1 m
(3 x 3 x 7 pi)
12% à 15% ~ 50 kg/m pi linéaire
(~110 lb/pi linéaire)
Grosses balles d’ensilage 1,2 m x 1,2 m
(4 x 4 pi)
55% 545 kg
(1 200 lb)
Grosses balles d’ensilage 1,2 m x 1,5 m
(4 x 5 pi)
55% 690 à 910 kg
(1 500 lb)
Source: Clarke and Stone, MAAARO, 2016.

1 Le poids d’une balle varie selon sa teneur en eau, sa densité et sa proportion de graminée-luzerne.

1.Commençons tout de suite


Cliquez pour ouvrir une feuille de travail et suivre le poids des aliments consommés pendant la saison hors-pâturage.

2.Apporter des améliorations


Parlez à votre spécialiste en nutrition animale pour combler les besoins alimentaires de votre troupeau. Les chèvres élevées pour la viande ont généralement besoin de foin de haute qualité et d’une ration équilibrée pour réaliser leur plein potentiel de rentabilité.

Efforcez-vous de noter les données sur l’ingestion d’aliments par unité de gain de poids afin de pouvoir comparer les changements apportés à votre programme nutritionnel au fil du temps. Grâce à des données fiables, vous aurez vos propres repères et pourrez facilement fixer des objectifs pour apporter des améliorations.

3.Établissement d’objectifs


Fixez vous l’objectif d’augmenter le gain de poids/ kg d’aliment :

 

La ” règle d’or ” de la gestion agricole : une amélioration de 5 % de la productivité, plus une augmentation de 5 % du savoir-faire marketing, plus un gain d’efficacité de 5 % (baisse des coûts de production) équivaut à une amélioration de 117 % du résultat net . 1

Veuillez créer un compte pour accéder à la section sur la fixation d\'objectifs. Cela vous permettra de vous connecter en tout temps afin de pouvoir évaluer votre progression. Vous aurez accès à des exemples de mesures que vous pouvez prendre pour atteindre vos objectifs, et vous aurez l\'occasion d\'indiquer quelles mesures vous prendrez. N\'oubliez pas de télécharger vos formulaires d\'IRC remplis afin de pouvoir y accéder à l\'avenir.

1 https://www.fcc-fac.ca/en/ag-knowledge/ag-economics/to-stay-competitive-use-the-5-per-cent-rule.html

« Tout ce que nous pouvons faire pour accroître l’efficacité de nos tâches est absolument crucial. Cet outil fournit une base de référence pour connaître nos besoins en main-d’œuvre. Nous devons connaître la valeur réelle de notre temps à la ferme.»
– Mark Card, éleveur de chevreaux de boucherie, Cardlea Farms, Ontario

Ressources supplémentaires : 

www.beefresearch.ca/research-topic.cfm/improving-forage-yields-84

www.omafra.gov.on.ca/french/crops/field/forages.html

www.omafra.gov.on.ca/french/crops/pub811/p811toc.html

www.saskatchewan.ca/business/agriculture-natural-resources-and-industry/agribusiness-farmers-and-ranchers/livestock/cattle-poultry-and-other-livestock/sheep-and-goats/meat-goat-production

ontariogoat.ca/wp-content/uploads/2015/07/2016-GOAT-Annual-Report-FINAL.pdf